Presse Océan le 9 décembre 2017 / Librairie des Auteurs

Littérature. Une nouvelle librairie dédiée à l’auto-édition ouvre au Garage

Des auteurs et des livres

La nouvelle librairie entend offrir aux écrivains un espace de vente mais aussi d’échanges avec les lecteurs. Il y avait déjà un disquaire, à partir de dimanche il y aura en plus une librairie au Garage. Ce lieu confirme ainsi sa vocation culturelle au cœur de la Ville avec outre ces deux commerces liés directement à la culture, des créateurs, développeurs de nouvelles technologies…

Klaus, à l’origine du projet a eu l’idée de créer cette librairie après « le succès » du salon du livre des auteurs locaux organisé les 28 et 29 octobre derniers. Durant ces deux jours, les auteurs régionaux et pour la plupart auto-édités ont pu rencontrer leurs lecteurs. Et ils étaient nombreux. Là, dans la nouvelle librairie, située dans une estafette garée face à la vitrine du Garage, des livres des auteurs régionaux, auto édités. Un espace de vente, mais pas seulement. Le but : offrir à ces écrivains, outre la possibilité de vendre leurs ouvrages, des moments de rencontres, d’échanges avec leurs lecteurs.

Le lecteur est ravi de retrouver lieux, anecdotes, personnages.

 

Klaus évoque ainsi, à titre d’exemple, une exposition, qui pourrait voir le jour, sur le travail des dockers et un débat sur ce métier autour d’un livre de photographies. Pour Klaus, « 60%des livres qui sortent aujourd’hui en France sont auto-édités » et beaucoup sont peu visibles. Dans les librairies, ils sont souvent refusés ou relégués en fond de boutique, mal mis en valeur. Normal, un libraire veut équilibrer ses comptes et les têtes d’affiche nationales attireront toujours plus de clients qu’un auteur local. Certaines librairies, indépendantes, jouent néanmoins le jeu.

Reste que ces auteurs, qui doivent eux-mêmes faire le tour des libraires pour placer leurs ouvrages ont souvent du mal à trouver des espaces de vente pour leurs livres. Pourtant, affirme Klaus, « la qualité est là. Ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas publiés par de grandes maisons d’édition qu’ils ne savent pas écrire, bien au contraire ». Il cite Bruno Picquet, cet ancien commissaire divisionnaire retraité qui écrit « pour son envie de partager avec les lecteurs : il n’a pas besoin de cela pour vivre ». À son image, beaucoup de ces auteurs mettent dans leurs ouvrages (polars, romans, récits…) une grande part d’eux-mêmes et, bien sûr, de la région où ils ont grandi ou vive. C’est d’ailleurs ce qui plaît à leurs lecteurs, ravis de retrouver lieux, anecdotes, personnages… qu’ils ont connues ou du moins dont ils ont entendu parler. — Laurent Huou

L’INFO EN PLUS: L’ouverture de cette librairie a lieu ce dimanche 10décembre en même temps que la 6e édition du salon du Disque/livre et BD qui accueille une douzaine d’exposants. Possibilité d’acheter également sur librairiedesauteurs.com

Laisser un commentaire